L’ère des cristaux tome 1 de Haruko Ichikawa

Synopsis

Dans un très lointain avenir, les humains ont disparu. Ne reste qu’une nouvelle forme d’êtres vivants minéraux, les “gemmes”, se livrant à une guerre contre les Séléniens, une race lunaire mystérieuse. Chez ces êtres de cristaux, la valeur guerrière tient à la résistance du cristal. Phos, être de cristal fragile, tente d’exister dans un conflit pour lequel il n’est pas taillé. Incapable de guerroyer, il s’attèle alors à rechercher les origines du conflit dans l’Histoire de leur monde. Qui, de l’historien ou du combattant, mettra fin à la guerre ?

Avis

D’abord attirant grâce à une très jolie couverture couleur, ce tome a réussi à obtenir toute mon attention dès lors qu’il me montra ses très belles pages couleurs. Cependant, suite à la lecture du tome, ai-je vraiment réussi à être complètement séduit ?

Une chose qui est marquante, c’est la simplicité et l’élégance du chara-design de l’oeuvre, tranchant ainsi avec les personnages que j’ai l’habitude de voir. Cependant, je trouve que ce tome 1 possède aussi le défaut de sa qualité. A part quelques personnages sortant du lot, j’ai personnellement eu du mal à identifier les autres tant ils se ressemblent, me donnant ainsi quelques difficultés à suivre l’histoire.

L’histoire, d’ailleurs, commence doucement,  juste assez doucement pour installer la situation initiale et l'élément perturbateur. Grâce à ce rythme lent, on a juste assez d’information pour connaître les personnages comme il le faut et d’obtenir les mêmes informations qu’eux.

Outre, le chara-design simpliste, les personnages ont tous leur propre caractère, lié en partie au type de minéraux qu’ils représentent. Ce principe est, pour moi, une idée ingénieuse, qui tente à être la force du manga, et qui j’espère le sera vraiment au fil des tomes.

Ce premier tome “mise en bouche” me laisse à la fois un sentiment mitigé, mais aussi un sentiment d’envie de lire la suite pour voir où va m'emmener l’histoire.
Au vu des distinctions que l’oeuvre a obtenues (Nominée au Manga Taisho Award 2015, top 10 du Kono manga ga Sugoi et top 20 du classement Manga for Male readers survey), on peut s’attendre à quelque chose de bien.

Disponible aux éditions Glénat


Commentaires

Laisser un commentaire :