Bannière du site, cliquez ou appuyez pour revenir à l'accueil

Curtain’s up, i’m off (Kaien no Bell de Oyasumi) Chapitres 1 à 9 de Akitaka IMAKOSHI

Illustration du manga Kaien no Bell de oyasumi

S’il y a bien une chose que j’aime avec les mangas, c’est que certaines histoires arrivent à m’intéresser à des choses que je trouvais inintéressantes au départ. Et c’est ce qu’il s’est passé avec le théâtre grâce au manga dont je vais vous parler aujourd’hui, Kaien no Bell no Oyasumi.

Synopsis

Subaru Yoshii est un garçon anxieux et asocial. A peine transféré dans sa nouvelle école, il rencontre un camarade surnommé Prince. Subaru ne le sait pas encore, mais un nouveau monde l’attend derrière le rideau de scène, dans cette captivante histoire de théâtre de lycée !

Avant-propos

Le titre dont je vais vous parler dans cet article est actuellement en cours de pré-publication. Mais rassurez-vous, ici, il n’est pas question de vous parler de scans, mais de publication en simultané avec le Japon. En effet, si vous n’êtes pas au courant, il existe depuis quelques semaines, un service de lecture de chapitre en ligne légal : Manga Plus.
Ce service propose des chapitres de plusieurs séries en cours de la Shueisha, en anglais et en espagnol. Le service est accessible depuis un navigateur, mais aussi par le biais d’une application iPhone et Android. Sur ce, il est temps d’enfin vous parler de Kaien no Bell de Oyasumi.

Avis

A la première lecture du synopsis, j’étais un peu dubitatif sur le fait de commencer “Curtain’s up”, mais à la lecture des premières pages, le rideau s’est levé. Il est vrai qu’au départ, je trouvais l’idée de suivre un élève mal dans sa peau se retrouver à faire d’un théâtre ne m'enchantait guère. Seulement voilà, la manière dont l’histoire est racontée m’a permis de tout de suite accrocher. Effectivement, même si en substance, l’histoire semble être celle d’un garçon mal dans sa peau ayant trouvé un but dans sa vie, ce n’est qu’un fil conducteur. Autour de ce fil, vont se rajouter des informations sur ce qu’est le théâtre, sur ce que l’on voit, ce que l’on pense savoir et ce qu’il en est réellement. Ainsi, le manga va alors très vite aborder le thème de l’incarnation d’un personnage, ce qui est très utile, lorsque l’on a un protagoniste qui ferait tout pour être quelqu’un d’autre. Le lecteur aura aussi l’occasion de découvrir le fonctionnement d’un club de théâtre, permettant ainsi à l’histoire de jongler entre moments dramatiques et moments un peu plus serein. Avec ces onze chapitres (9+2 spéciaux), Akitaka IMAKOSHI nous propose une histoire avec du potentiel, même si je ne sais pas vraiment quoi penser d’un fait d’intégrer un tournoi de pièce de théâtre.

Concernant les personnages, eux aussi ont du potentiel. Evidemment, il est encore un peu tôt pour parler du développement des personnages avec aussi peu de chapitres. Cependant, on peut constater que pas mal d’efforts sont faits à plusieurs niveaux. D’un côté le malaise constant du protagoniste est bien retranscrit, on arrive à le comprendre et à s’attacher à lui. De cette manière, on arrive encore plus facile à comprendre la faculté presque extraordinaire qu’à le personnage pour se mettre dans la peau d’un autre.
Et d’un autre côté, les personnages secondaires, bien que peu développés pour le moment, nous offre, d’une part un autre point de vue sur le fait de jouer, un point de vue disons plus académique. Mais d’autre part, cela nous permet aussi de ressentir toute l’intensité d’une pièce de théâtre bien jouée. Et personnellement, c’est tout ce que je demande ! Surtout depuis qu’une certaine rivalité s’installe.

Un petit mot sur l’aspect graphique du titre, qui possède un charadesign que j’apprécie plutôt bien. De plus l’auteur arrive à nous transmettre les frissons provoqués par un très bon acting. Ce n’est certes pas au niveau de Blue Giant, mais c’est appréciable.

Kaien no Bell de Oyasumi est donc une belle découverte à laquelle je ne m’attendais pas vraiment. J’espère qu’il me fera découvrir le théatre à sa manière et c’est pourtant bien parti. Si vous voulez découvrir ce manga, le lien est juste là. Un chapitre toutes les deux semaines.


Commentaires

Laisser un commentaire :