bannière

Batman Rebirth Tome 1

Le 26/08/17 à 18:36:41 par Shinobivdk
image d'article

Bonjour à tous, je profite du fait que mon mémoire soit terminé à 99% pour vous écrire une article. C’est vrai qu’en août, je n’ai pas été très actif, mais bon, j’avais d’autres priorités. Mais croyez-moi, avec ce que j’ai à lire et ce qui arrive en septembre, l’activité reprendra ! Maintenant que cette parenthèse est terminée, passons à l’article en lui-même.

Si vous suivez le blog depuis longtemps, vous savez certainement que je lis beaucoup de manga et peu de comics. En fait, comme beaucoup, je connais les personnages mais je n’ai pas eu une envie particulière de lire leurs aventures papier. La faute principalement à des univers qui rebootent beaucoup trop souvent à mon goût, ne sachant jamais vraiment où commencer. C’est en lisant un article sur le blog de ce cher Xander que je me suis décidé à prendre ce tome de Batman Rebirth. Alors que Xander vous propose son avis de connaisseur, je vais vous proposer mon avis de “presque-néophyte”, sur le premier tome “renaissance” du Chevalier Noir.

Synopsis

De tout temps, Batman s'est vu comme le dernier rempart contre le chaos à Gotham, sa ville natale !
Mais que se passerait-il si un tandem de justiciers surhumains venait à lui voler la vedette et décidait de devenir les nouveaux protecteurs de la cité maudite ? Batman doit désormais composer avec les nouveaux venus : Gotham et Gotham Girl !
Contenu : Batman Rebirth Vol.1: I am Gotham (Batman Rebirth #1, Batman #1-6)

Avis

Comme je le disais dans l’introduction, je suis plutôt néophyte avec les derniers univers façonnés par DC. Heureusement, l’ouvrage a la bonne idée de nous expliquer le contexte de cet univers ainsi que le rôle des personnages importants de l’histoire. De quoi directement nous mettre dans le bain. Cependant, le premier chapitre qui nous est présenté, Rebirth, servant visiblement de prologue, m’a laissé assez perplexe. Dans un sens, c’est comme s’il servait d’introduction ultra rapide pour quelqu’un ne connaissant absolument pas Batman. Mais ce n’est qu’une impression pas une certitude. Malgré tout, même si je n’ai pas compris le but de ce prologue, il faut bien avouer que la mise en scène “saisonnière” était assez sympathique, avec une scène d'éclosion que j’ai trouvé assez impressionnante.

Une fois ce prologue passé, on rentre enfin dans le vif du sujet avec les six chapitres restants. Le livre nous présente un Batman prêt à tout pour protéger sa ville… Ou plutôt lui-même, tant le Chevalier Noir s’identifie à la ville. Mais alors que celui-ci est sur le point de faire des adieux déchirants dans un ultime acte (super) héroïque, un frère et une soeur admiratifs de la chauve-souris, possédant des pouvoirs similaires à ceux de Superman débarquent : Gotham Boy et Gotham Girl.
A travers ces deux nouveaux arrivants, on nous montre l’influence “positive” que peut avoir Batman sur les personnes qu’il sauve, tant l’admiration que les jeunes justiciers ont envers lui est importante. Dans le même temps, les origines de ses nouveaux héros, nous renvoie, le lecteur et Batman à ses propres origines, tout au long du récit qui s’avère très poignant. On notera d’ailleurs que dans cette histoire, Batman n’est pas si présent que ça physiquement et Bruce Wayne encore moins. Il est malgré tout présent symboliquement, grâce à cette énorme admiration dont il est sujet, de quoi ajouter de la profondeur à notre justicier. Malgré le ton très sérieux de l’histoire, elle n’est pas dépourvue d’humour, que ce soit grâce à l’ironie Anglaise d’Alfred, le majordome ou encore les répliques de Duke Thomas, très terre à terre dans sa façon de penser. La tension est bien évidemment présente, grâce à la présence du Psycho Pirate, que je ne connaissais pas, mais que je trouve redoutable, surtout manipulé comme il l’est. C’est l'occasion de rentrer en profondeur dans la psyché de nos super héros en herbe. 

La mise en scène est, quant à elle plutôt bonne, surtout dans les différentes scènes d’action présentes, tout au long du récit, elles sont à la fois rapides et visibles, suffisamment pour comprendre ce qu’il se passe, j’avoue toutefois que j’ai parfois été déboussolé, car je n’ai pas l’habitude de ce genre de découpage. Je me suis parfois demandé comment l’histoire en est arrivé là où elle en est. Mais une fois habitué, on rentre pleinement dans un récit captivant. En terme de graphisme, je ne sais pas vraiment quoi dire puis que là encore, je ne suis pas habitué. Cependant, j’ai été agréablement surpris dans la représentation de l’ambiance de Gotham City. Alors que celle-ci est généralement dépeinte comme une ville sombre, étant donné que Batman agit plutôt de nuit, ici, le côté sombre de Gotham est mis en valeur par les différentes lumières ambiantes de la ville, ajoutant au côté nocturne, une visibilité appréciable pour le lecteur.

Au final, avec ce premier arc de ce “Rebirth”, c’est une assez bonne entrée en matière pour celui souhaitant commencer comme moi. On prend plaisir à découvrir un Batman au final pas si présent que ça physiquement, mais beaucoup plus symboliquement. J’ai beaucoup apprécié cette aventure de la Chauve souris. Le prochain tome annonce quelque chose de très intéressant que j’ai hâte de découvrir.

Disponible aux éditions Urban Comics


Commentaires

Neko

Ah ça fait longtemps que je n'ai plus laissé de commentaires ;_;" J'espère que ton mémoire avance bien en tout cas, courage tu es presque à la fin ! Tout comme toi je suis totalement néophyte par rapport aux comics... J'en ai seulement 2 grâce aux 48h BD résultat je découvre énormément et je trouve ça chouette d'avoir ton avis également ! J'essayerai sûrement de le lire lorsque je saurai surtout si cela s'avère être une bonne entrée en la matière ^^

Xander

Ouf, je suis content que tu ais aimé, j'ai toujours un peu peur quand quelqu'un achete un livre sur mes conseils 😂
Commenter :