bannière

Vigilante - My Hero Academia Illegals tome 1 de Hideyuki FURUHASHI et BETTEN COURT

Le 11/09/17 à 20:24:43 par Shinobivdk
image d'article

My Hero Academia est une série que j’aime suivre avec passion, même si lors de la lecture du premier tome j’avais émis quelques doutes. Au fur et à mesure des tomes MHA a su montrer que même s’il s’inspire des comics, il réussit à établir sa propre mythologie sans tomber réellement dans les clichés des Nekketsu actuels. Toutefois, si l’auteur Kohei Horikoshi nous montre des super-héros agissant dans le cadre de la loi, certains estiment que la justice doit être rendue soit-même. Ce sont les vigilante et c’est ce que va nous décrire ce spin-off de My Hero Academia, Voici ce que j’ai pensé du premier tome.

Synopsis

Être héros est un vrai métier. Il y a des règles à respecter, et il n’est pas donné à tout le monde d’être officiellement accrédité. Pourtant, certains décident de jouer hors limites et de se battre pour la justice… sans aucune qualification ! On les appelle des justiciers et, aux yeux de la loi, ils ne valent pas mieux que les vilains !

Koichi, un jeune étudiant fan d’All Might, le plus puissant des héros, appartient à cette catégorie. Il utilise son pouvoir de glissade pour rendre service autour de lui : ramasser les ordures, aider les les passants à faire leurs courses… Ça part d’un bon sentiment et, pourtant, ses activités sont illégales dès lors qu’il utilise son alter sans autorisation sur la voie publique.

Son sens de la justice l’amène à former une équipe improbable avec un grand costaud amateur de bagarres et une jeune chanteuse avide de gloire… À eux trois, ils se lancent à l’attaque d’un trafic de drogue aux effets destructeurs. Mais là où les héros agissent en respectant la loi, pour les justiciers, une seule devise : la fin justifie les moyens !

Avis

Si vous avez lu le synopsis, vous aurez donc compris qu’un justicier ou vigilante, c’est un héros illégal au yeux de la loi, un héros qui n’est donc pas soumis aux règles que doivent respecter All-Might ou Eraserhead. Et qui peuvent donc se permettre de commettre quelques écarts lorsqu’il s’agit de rendre justice. Et ça, ce premier tome nous le montre à plusieurs reprises, que ce soit pour nous parler du respect des lois ou le fait de “servir la justice sur un plateau”. Pour ce faire, le scénariste FURUHASHI alterne entre scènes d’action musclées ou des moments rigolo nous permettant de décompresser, nous aussi de comprendre quel est l’état d’esprit des différents justiciers, parce que comme à chaque fois chacun est différents.
Pour continuer sur la mise en contexte de l’histoire, celle-ci à la bonne idée de nous montrer l’univers dans lequel on se trouve. Une personne n’ayant pas lu l’oeuvre d’origine peut tout à fait commencer avec le premier tome de Vigilante, même s’il fait forcément écho à ce qu’il se passe dans My Hero Academia. Le thème récurrant est bien entendu celui de la justice, et Vigilante, n’échappe pas à l’éternel question “Ceux qui rendent justice eux-même sont-ils des hors-la-loi ?” En fait, ce premier tome de Vigilante - MHA pourrait se résumer par “Que faire lorsque la cavalerie n’est pas là ?” Et croyez-moi, même quand elle n’est pas là, le scénario est toute de même prometteur et semble suivre le même rythme que son grand frère. Parce que même si ce premier tome pose les bases, il apporte de la tension, du mystère, de la baston… Mais aussi quelques personnages sympathiques.

Dès son premier tome, My Hero Academia, la série d’origine, nous présentait une flopée de personnages, tellement que parfois personnellement, j’en oubliais. (Cela dit, ce n’est pas vraiment un reproche et JAMAIS je n’oublierais Tsuyu) Mais dans Vigilante, l’histoire n’est pour l’instant centrée que sur trois personnages, ce qui est appréciable :
Koichi, qui peut se déplacer aussi vite qu’une bicyclette, Pop☆Step, une idol auto-proclamée possédant le pouvoir de flotter et enfin Knuckle Duster, qui possède le pouvoir de faire très mal avec ses poings. Chacun possède son propre caractère et une vision différentes de la justice. Même si à la fin de ce premier tome, on n’en sait pas vraiment beaucoup sur eux, j’espère sincèrement qu’ils vont bénéficier d’un développement poussé.  Mais le fait que ces trois personnages interagissent ensemble fait naître une dynamique qui permet  de ne pas rendre la lecture monotone. Ajoutons à cela des personnages comiques véritables clins d’oeil à X-Men et vous obtenez des personnages sympathiques que j’ai hâte de suivre.

Concernant l’aspect graphique, le dessin est plus que correct, beau à voir. L’action est tout à fait lisible, dynamique et reste sans fioriture. Pile ce qu’il faut pour que le lecteur rentre directement dans le combat. La lecture est donc tout à fait agréable.

Ce premier tome de Vigilante - My Hero Academia  Illegals est une assez bonne réussite qui s’ancre parfaitement dans l’univers imaginé par Kohei HORIKOSHI. Les personnages sont sympathiques et intéressants à suivre. Quant à l’histoire, celle-ci propose une intrigue simple mais efficace. J’espère de tout coeur que l’oeuvre suivra le principe “plus ultra” de son grand frère pour au moins arriver à son niveau et c’est en bonne voie.

Disponible aux éditions Ki-oon


Commentaires

Commenter :