Bannière du site, cliquez ou appuyez pour revenir à l'accueil

The Rising of the Shield Hero

Affiche de l'anime The Rising of the shield Hero

S’il y a bien un anime que j’attendais cette saison, c’est bien The Rising of the Shield Hero. Bien qu’il soit l’isekai saisonnier, je savais à quoi m’attendre puisque je lis la version manga éditée chez Doki-Doki. Mais est-ce que cette adaptation vaut le coup, que l’on connaisse l’histoire ou non ? Est-ce l’isekai générique saisonnier ? On va parler des deux premiers épisodes.

Synopsis

Naofumi est projeté dans un monde proche en tout lieu d’un jeu de rôle d’heroic fantasy. Mais alors que d’autres héros ont été dotés d’armes offensives redoutables, Naofumi hérite d’un bouclier aux capacités limitées pour progresser dans ce jeu où le danger peut surgir à chaque instant. Trahi par sa partenaire et vilipendé par la population, le jeune homme ne peut désormais compter que sur lui-même pour survivre dans cet univers hostile… et peut-être sur une jeune fille désœuvrée aux ressources insoupçonnées.

Avis

Personnellement, j’apprécie beaucoup la version manga du titre, principalement parce que je trouve qu’il arrive à se démarquer grâce à son personnage dont l'amertume n’a d’égal que la trahison dont il a été victime. Ici, exit le héros d’isekai complétement craqué, bonjour Naofumi, le héros au bouclier sans-le-sous, incapable d’attaquer. Pour ma part, j’estime que rien que pour ce concept, ”Shield Hero” mérite que l’on s’y intéresse. Je sais que pour certaines personnes Naofumi peut être considéré comme un connard, mais pour ma part, je ne pense que ce n’est pas le cas et pour illustrer mon propos, je vous encourage à regarder l’épisode 2. Pour le reste, je ne vais pas en dire plus sous peine de vous spoiler, tout ce que je peux vous dire c’est que l’histoire sera davantage intéressante au fur et à mesure. Maintenant parlons de l’adaptation anime en elle-même.

Dès le départ, cette adaptation anime possède deux bonnes surprises, la première c’est le nombre de 25 épisodes, cela montre que l’anime ne sera probablement rushé, ce qui est une très bonne chose et qui est prouvé par les deux épisodes. L’autre surprise vient du premier épisode et plus précisément de sa durée de 45 minutes. Bien qu’au départ, je me posais la question de l’utilité de cette durée, après visionnage, je l’ai trouvée tout à fait compréhensible. Compréhensible, car on sent la volonté de prendre son temps de la part de l’anime. Cependant, je concède aisément que la première partie de l’épisode consacré à la découverte du nouveau monde est un brin longuette avant d’arriver au fameux élément perturbateur.

Le deuxième épisode, quant à lui, possède une durée classique de 24 minutes, mais possède lui aussi un rythme plutôt lent. Encore une fois, ce rythme est néanmoins l’idéal car dans cet épisode, il permet de se concentrer sur le début de la relation Naofumi-Raphtalia... Et de faire taire une bonne fois pour toutes les gens considérant Naofumi comme un connard. C’est juste que chat échaudé craint l’eau froide comme on dit. Nous avons ici un épisode jonglant avec les sentiments du spectateur, alternant régulièrement entre la tension et l’apaisement. Pour faire court un épisode très agréable à regarder, ne serait-ce que pour la petite semi-humaine.

Pour parler plus généralement de ce qui fait l’enrobage de l’anime, je trouve le chara design et les décors plutôt jolis. Les personnages sont très bien représentés et leur voix sont “conformes” à ce à quoi je m’attendais, sauf pour Raphtalia, je l’avoue. Les décors sont assez jolis avec des couleurs qui sans être criardes flattent un peu l’oeil. Je ne me prononcerai pas concernant l’animation car je suis incapable de dire quelque chose dans ce domaine. En ce qui concerne l’aspect musical, je trouve l’opening très catchy et l’ending vraiment très relaxant. Le bémol viendrait des OST qui bien qu’agréable à entendre, se font pour le moment, un peu trop discrète.

Après ces deux épisodes, je pense, pour le moment, que nous avons à faire à une bonne adaptation. Même si ces deux épisodes prennent leurs temps, ils mettent en place l’univers. Evidemment, certains élément du Roman d’origine ont sauté, mais d’une manière générale, c’est plutôt bon. Si vous êtes toujours sceptique, je vous conseille de continuer encore un peu. Tel le héros au bouclier, je me fais le défenseur de cet isekai qui se démarque. J’attends, juste de voir comment se portera l’adaptation d’un événement beaucoup plus gros.



Commentaires

De Euphox Le 21/06/2019

Bonsoir, je lis cet article un peu sur le tard (je suis déjà à l'épisode 23 de l'anime) mais ce fut mon coup de coeur de la saison de l'hiver passé !

Laisser un commentaire :