@Ellie Tome 1 de Fujimomo

Pour vendre, la communication, c’est important, ça peut énormément jouer sur le nombre de lecteurs attirés par l’oeuvre. Plus c’est original et fait correctement et plus ça marche. Mais parfois, en tant que lecteur, en achetant le produit, on ne pense qu’à celui-ci uniquement par le prisme de l’élément de communication… Résultat, on peut être surpris après une séance de lecture… Et c’est ce qu’il s’est passé pour moi après ma lecture du tome 1 de @Ellie.

Synopsis

Eriko est une lycéenne discrète que l’on ne remarque pas.
Son seul plaisir est d’admirer Akira Ômi, un beau jeune homme plein de fraîcheur, et de tweeter ses fantasmes quotidiens sur Internet sous le pseudo « Ellie ». 
Mais, un jour, elle découvre par hasard la vraie nature d’Ômi. Et ce dernier prend connaissance des tweets embarrassants d’Ellie…!!

Avis

Afin de faire connaître @Ellie avant même sa sortie, les éditions Kana se sont inspirées de la campagne de communication japonaise, elle-même inspirée de l'héroïne du manga. En effet dans @Ellie, nous suivons Eriko, une jeune lycéenne qui publie ses fantasmes sur Twitter. Pour l’occasion, de réels comptes Twitter ont été créés, remplis au fur et à mesure des divagations de la protagoniste. Morceaux choisis pour la version Française :

@Ellie Tweet 1 -J'ai déposé un baiser sur ses vulnérables lèvres endormies (▔ε▔) Il s’est réveillé en sursaut et m’a dit « je viens de rêver qu’on s’embrassait ». Ce n’était pas un rêve <3 #JeNaiPasDePetitAmi

@Ellie Tweet 2 - Je suis allée au cinéma avec mon petit ami ! Je n’ai rien vu du film, il n’a pas arrêté de m’embrasser… J’ai hâte qu’on y retourne (~ ̄³ ̄)~ #JeNaiPasDePetitAmi

@Ellie Tweet 3 - Il veut m'embrasser de force. Au dernier moment, il s'arrête et me demande : “Que veux-tu que je fasse ?” Ce n'est pas du jeu ! ❤️ #JeNaiPasDePetitAmi

Personnellement à la lecture de ces tweets, assez drôles, il faut l’avouer, je pensais que @Ellie allait être plus être une comédie avec un peu de romance qu’une véritable comédie romantique. Eh bien après avoir lu ce premier tome, force est de constater, que je me suis trompé et qu’en plus, l’oeuvre est plus profonde qu’il n’y paraît. En surface, @Ellie semble être un énième exemple de ce que j’appelle les “shojo carnivores”, en opposition à l’expression “homme herbivore” de Maki Fukasawa . Vous savez, c’est ce genre de shojo où sur la couverture, le personnage masculin semble dominer le personnage féminin (Même si pour @Ellie, ça n’est pas le cas). Si je pense ça, c’est parce qu’au départ, malgré ses airs de beau gosse, Ômi, le protagoniste masculin parle assez mal à Eriko notre héroïne, ce qui fait que l’on pourrait facilement le détester. Oui, j’ai bien dit “pourrait”, parce qu’au final, il ne faut pas juger un livre à sa couverture, au sens propre comme au figuré, parce que parfois cela peut poser de gros problèmes. @Ellie est un manga se servant de la romance et de l’humour pour délivrer un message bienveillant.

Plus que délivrer un message bienveillant, Fujimomo, à travers son manga (en tout cas ce tome), semble encourager toutes les Eriko de la Terre, toutes les personnes qui se sentent invisibles, pas assez joli(e)s, pas assez bien, trop étranges et qui se retrouvent seules, à assumer ce qu’elles sont pour pouvoir avancer dans la vie, parce qu’un jour des gens apprécieront votre compagnie, non pas pour ce que vous semblez être, mais pour ce que vous êtes vraiment et ça, c’est vraiment un message positif. Pour que le message soit correctement compris, Fujimomo n’hésite pas à jouer avec l’ambiance de son oeuvre : Le titre oscille habilement entre la romance, avec la relation entre Eriko et Ômi, l’humour avec les fameux fantasme de la jeune fille, mais aussi une ambiance plus pesante, en abordant des thèmes comme la solitude ou la honte. Tout cela en n’hésitant pas à ajouter de la profondeur aux personnages dès le premier tome, ce qui pour moi est une très bonne chose. De cette manière, les personnages évoluent assez vite tout comme le récit, mais j’espère qu’il ne fera pas de surplace pendant un temps.

Passons maintenant au dessin : Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié le travail de Fujimomo. En premier lieu grâce à la couverture me faisant penser à un dessin effectué à la peinture. Pour le reste ce n’est ni trop simple, ni trop complexe. J’ai trouvé le charadesign sympa,, tout autant que les décors. Puisque nous ne sommes pas dans un shonen violent, les dessins n’ont pas forcément à être imposant. Au contraire, je trouve que le travail de Fujimomo contribue a donné une ambiance sereine au titre. Je regretterai cependant, l’utilisation des trames “étoiles” pour exprimer l’idéalisation. Cependant, puisque Eriko est du genre a beaucoup idéaliser, cela peut se comprendre, malgré tout, j’aurais préféré que ce soit exprimé de plusieurs façons différentes.

Alors que je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus drôle, le premier tome de @Ellie m’a surpris. Bien plus qu’une simple histoire de jeune fille dans sa bulle et shojo “carnivore”, ce tome un s’avère bien plus profond que prévu. Fujimomo semble transmettre un message, celui de ne pas avoir peur d’être rejeté pour ce qu’on aime faire, car il y aura forcément des gens qui apprécieront. J’espère que la suite le confirmera.

Disponible aux éditions Kana



Commentaires

De Lire En Bulles Le 04/09/2018

je suis d'accord avec toi du début à la fin. Même si je ne le mentionne pas, le manga envoi un message positif mais encire un peu timide à mon goût. J'attendrais de lire la suite pour réellement me prononcer là-dessus. J'ai aimé l'aspect "miroir" inversé entre les deux, au final personne n'est honnêtement qui il est au fond. Mais comment les blâmer, même nous dans le monde réel nous ne le sommes par forcément à plein temps ou à mi-temps. J'ai aimé ce parallèle. A voir comment cela évolue par la suite, mais oui, j'ai aussi été surprise. Puis bon sang enfin on parle des fantasmes des lycéennes et leur envie d'acheter des sous-vêtements qui leurs plaisent etc.

De Shinobivdk (Admin) Le 04/09/2018

Oui, on parle de vraies lycéennes quoi ! Et ça c'est cool ! Merci à toi de m'avoir lu ! J'irai lire le tien ce soir !

De Euphox Le 04/09/2018

Bonsoir, alors comme promis je suis venue lire ton article. Et nous avons le même avis. Bien que je n'ai pas souligné dans mes propos le message véhiculé par l'auteur, je n'en pense pas moins, et j'ai été tout aussi surprise que toi vis-à-vis du ton dramatique apporté à l'histoire. Hâte de lire le second opus, en espérant que celui-ci reste dans la même lignée.

De Leyzia Le 05/09/2018

De ce que tu en dis ça a l'air intéressant, du coup j'irai me le prendre pour voir ce que ça donne ! Merci pour ton avis :D

Laisser un commentaire :